Publié par Cyril

pere-noel-nao-fo-2012.jpg
Négociation Annuelle Obligatoire 2012 clap de fin …

 

A l’issue des 3 réunions de négociation, l’employeur a fait une dernière proposition en précisant que si les syndicats ne signaient pas, il verrait à la baisse son offre.

Force Ouvrière s’est rapproché des salariés et les a écoutés.

Majoritairement, ils ne comprendraient pas qu’un syndicat puisse signer une telle proposition de la part d’une entreprise qui ne connait pas la crise.  Coca-Cola qui se félicite de l’engagement de ses équipes malgré le mal-être lié aux mutations considérables qui les affectent, comment pourrait-elle ne pas reconnaître les efforts consentis ? 

Aujourd’hui pour les Ouvriers-Employés-Agents de Maîtrise, malgré la demande de l’ensemble des organisations syndicales,  l’employeur ne veut pas garantir, grâce à l’augmentation générale, le maintien de leur pouvoir d’achat.

Même si quelques revendications Force Ouvrière ont eu un écho favorable (Ordre de départ en congés; Chèques vacances ; prise en charge des frais DIF par l’entreprise ; égalité de traitement pour congés exceptionnel entre les salariés pacsés et mariés), l’essentiel n’y est pas et votre adhésion non plus.

Pour ces raisons, Force Ouvrière ne signera pas le projet d’accord NAO 2012.

Toutefois, nous sommes disposés à poursuivre la négociation en vue d’une réelle amélioration afin que l’accord réponde à nos demandes légitimes.

A défaut, nous laisserons l’employeur assumer l’entière responsabilité et les conséquences de sa politique salariale.

 

PERCO (Plan d’Epargne Retraite Collectif)

 

Nous avons signé l’avenant du PERCO qui permet de redistribuer le reste de l’enveloppe non utilisée en 2011, conformément à notre accord 2005.

Le PERCO rencontrant un intérêt grandissant, l’abondement complémentaire sera toutefois moins important qu’auparavant.

 

VŒUX DE FIN D’ANNÉE

 

L’année de légende s’achève péniblement dans un climat des plus tendus. Malgré la communication rassurante de l’employeur, les salariés se questionnent plus que jamais sur leur avenir, sur leur rôle dans l’organisation imposée, ainsi que les conséquences sur leurs emplois, leurs conditions de travail et l’impact sur leur vie privée.

L’usine du futur et les organisations commerciales, sous le regard des systèmes de surveillance en temps réel, vont-t-elles laisser une place à l’humain ?

 

Force Ouvrière sera là en 2012, pour défendre vos intérêts et continuer à négocier des accords protecteurs et novateurs. Rendez-vous est pris sur la classification, le compte épargne temps et la qualité de vie au travail…

 

Nous vous souhaitons, à vous et à vos proches,

de joyeuses fêtes de fin d’année.

 

Le 20 décembre 2011

 

Rejoignez-nous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article