Publié par Cyril

100, 200, 300 euros voire un peu plus...

... à venir sur votre fiche de paie pour les salarié(e)s ayant des éléments variables (prime d’équipe, chevauchante, commission …) dans leur salaire.

Même si les bulletins de paie ne sont pas encore dans les bacs, pardon, dans les boîtes aux lettres, le bruit court vite.

Il va y avoir un plus parfois significatif sur les bulletins ! Et à FO, on s’en réjouit.

Plus de trois ans maintenant qu’on mène la bagarre pour obtenir gain de cause et réparation sur cette indemnité de congés payés (ICP) que la direction a ignorée pendant de nombreuses années.

Alors oui, tant mieux, petit à petit, nos efforts portent leurs fruits !

 

Preuve qu’il ne faut jamais lâcher prise. Et il faut remercier les élus Force Ouvrière, les délégués du personnel qui inlassablement, mois après mois, ont posé, puis reposé les questions et réclamations, pour vous, souvent sans résultat immédiat mais qui ont par leur insistance fait comprendre à l’entreprise qu’elle ne s’en tirerait pas comme ça.

Aussi le syndicat FO Coca-Cola Clamart face à une direction sourde, a dû introduire l’affaire devant le conseil des Prud’Hommes pour la faire plier et l’obliger à rendre leurs droits à tous les salariés de l’entreprise.

Des rattrapages certes, mais lesquelles exactement ?

Depuis novembre 2008, l’employeur a rétabli la formule correcte pour le calcul des ICP (le montant 2664 Ind Cong Payés est supérieur au montant 2663 Abs Cong Payés sur votre fiche de paie). Notre action ne s’est pas arrêtée là. Nous avons aussi demandé à la direction de traiter de façon rétroactive sur 5 ans cette erreur. C’est désormais chose faite sur l’établissement de Clamart. En effet voici les résultats communiqués en comité d’établissement.

 

Site

Nbre de salariés concernés

Montant moyen du rattrapage

Commercial

30

272,00€

Usine

180

328,00€

CTN

19

84,21€

 

À cette étape, il semble qu’effectivement, de nombreux salariés doivent percevoir un rattrapage mais quand ? L’employeur veut verser en une seule fois sur l’ensemble de la France ces réajustements. Pour FO, il est temps que la direction passe à la caisse et doit verser site par site ces sommes.

Finie, la bagarre ? Pas sûr

La fin de ce dossier est proche, mais nous resterons vigilant et d’autres anomalies pourraient entacher vos bulletins de salaire…

Nous incitons tous les collègues qui pensent avoir des anomalies sur leur bulletin de salaire à se signaler auprès des militants FO pour prendre le temps de vérifier, si c’est nécessaire. Ce salaire est le vôtre, gagné par votre force de travail. Force Ouvrière est le syndicat de la fiche de paie.

 

Syndicat FO Coca Cola Clamart

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article