Publié par André

grigny.pngNo2

 

L'INFORMATIQUE AMELIORE-T-ELLE OU NON LE TRAVAIL CHEZ COCA-COLA ENTREPRISE?


PC sur machines:

Sur certaines machines complexes, l'employeur a introduit des ordinateurs (ou des équivalents) facilitant le pilotage, l'alerte et le diagnostic des arrêts. Ces investissements améliorent aussi le rendement des lignes.

Logiciels sur machines:

Des logiciels ont aussi été introduits ou développés afin d'enregistrer les auto-contrôles permettant un meilleur suivi qualité de la production. Mais s'ils sont faits par des entreprises extérieures, les adaptations nécessaires ne sont pas toujours effectuées ou ne peuvent être traitées correctement car les logiciels sont mal conçus ou inadaptés aux nouvelles versions de Windows.

Améliorations sur machines:

La réflexion sur l'extension des enregistrements sur d'autres postes tarde à venir. On a vu l'utilité des codes barre pour rattraper des erreurs de palettes. Mais on n'a peut-être pas encore compris que des codes barre sur des matières premières faciliterait le travail des opérateurs pour l'enregistrement, les consultations directes par les responsables de service ou d'équipes sans passer par des demandes indirectes pour aller rechercher l'information, si elle est inscrite, avec tout ce qu'implique ce temps perdu. Peut-être les cadres pourraient-ils alors diminuer leurs heures supplémentaires et être fin prêts pour le 1er janvier 2000 sans être obligés de prendre des repos supplémentaires (et du pain sur la planche en attente à leur retour de congé).

Formations informatiques:

Des outils informatiques performants, c'est bien. Des formations permettant d'utiliser ces outils, c'est mieux. Des formations pour les remplaçants des chefs d'équipe quand ils sont absents, ce n'est pas superflu.

Cours informatiques:

Les formations informatiques sont de deux sortes chez Coca-Cola Entreprise. Internes et externes. Quand dans une formation la moitié du temps se passe à savoir comment chercher qui a réservé la voiture de la société toute l'année ou pourquoi il ne faut pas éteindre un PC avec le bouton physique quand on est sous Windows 95, on reste perplexe. Quand on suit des tests de niveau et que les salariés ayant des PC chez eux réussissent moins bien que ceux qui ne connaissent que leur PC de travail, on peut se dire que le test est mal conçu, même s'il vient du Nouveau Monde et que celui qui le vante est le traducteur pour la France. Quand la moitié d'une formation sur Windows consiste a apprendre comment utiliser l'Affichage du Panneau de Configuration alors que la version réseau est bridée et incapable de modifier l'adaptation individuelle prévue par Windows, comment faire un beau dessin sous Paint pour l'installer comme Papier-peint alors que le 5064 a une préférence pour le pavé rouge CCE, on se demande si les formations ne sont pas payées par l'entreprise pour travailler sur son PC à domicile. Quand on apprend sur un Lotus Notes en français et qu'on se retrouve avec une version anglaise en majorité et sans les mêmes menus, malgré une visite préalable du responsable du stage chez Coca-Cola, il y a de quoi décourager alors qu'on pensait avoir tout compris. Les formations se font avec des collègues de travail d'autres équipes ou services qu'on retrouve sans le savoir. Si on demandait à des volontaires parme ces stagiaires de voir leurs collègues de formation pour faire le tour de ce qu'ils attendent chacun, peut-être les formations répondraient-elles mieux aux besoins des salariés.

Logiciels en anglais:

L'avantage d'une installation de PC en réseau, outre la facilité des impressions à distance, c'est la mise à disposition de nombreux outils de travail nouveaux. Le seul problème est d'arriver à comprendre de quoi ils parlent. Quand on veut zipper avec une version anglaise et une aide anglaise alors qu'il existe actuellement la même version "6.3" tout en français, on se demande quand la mise à jour (ou plutôt la mise en langue) se fera. Quand on reçoit des messages d'erreur ou des Lotus Notes en anglais, on se dit qu'on passe peut-être à côté de choses importantes à savoir ou à éviter. Quand on reçoit une mise à jour du logiciel anti-virus et qu'on précise qu'il ne faut pas s'inquiéter s'il est en anglais car "votre programme d'Antivirus quant-à-lui restera en français", on se dit que certains ont de la chance en Belgique d'avoir Cheyenne en français alors qu'il reste en anglais en France.

Traducteurs automatiques:

A défaut de cours de langue (nécessaires quand on a des auditeurs ou des fournisseurs qui ne savent que parler anglais), un ou deux logiciels de traduction serait bien pratique, même si les traducteurs automatiques sont forcément approximatifs quand il n'y a pas de dictionnaires spécialisés. Babylon permet de traduire les messages d'erreur et toutes les fenêtres qui s'obstinent à apparaître en anglais sous Windows et les traducteurs qui s'intègrent à Word ne manquent pas. Combien de temps va-t-il falloir pour que Coca-Cola Entreprise SA se rende compte qu'il travaille au sein de Coca-Cola Entreprise Inc.? Cette anomalie est un bug tout aussi important que celui dit de l'An 2000.

Cours informatiques sur CD-Rom:

La formation, ce n'est pas seulement des cours classiques. Il existe aussi des formations de qualité sur CD-Rom, et vu l'insuffisance de la formation informatique face aux besoins, les salariés y font forcément appel en investissant personnellement. Vu le coût d'une formation informatique, on se dit parfois que l'achat d'un PC avec lesteur CD-Rom en libre service serait améliorerait la qualification des salariés tout en améliorant le COP.

Bibliotèque d'informatique:

La formation informatique, c'est aussi une bibliotèque informatique avec des livres et des revues. Le matériel présent dans l'entreprise se compte sur les doigts d'une main et la disponibilité se compte aussi sur les doigts d'une main.

Club interne informatique de travail:

Si on enquêtait sérieusement dans l'établissement pour savoir d'où vient la connaissance informatique des salariés, on s'apercevrait qu'elle vient en majorité des salariés eux-mêmes en autodidacte sur leur PC à domicile et pour les salariés non encore équipés personnellement, des collègues de travail. Ce qui se passe spontanément, pourquoi ne pas l'organiser? Pourquoi pas un club informatique interne de travail où des connaissances pourraient s'échanger un peu plus officiellement par contact ou par Lotus Notes? Peut-être alors certains salariés ne seraient plus obligés de dire à un collègue "Est-ce que je peux te demander de m'expliquer comment..." ou d'autres de penser "Si on pouvait m'aider sur ...".

Adaptation informatique:

L'informatique progresse plus vite que ne le pourront des plans de formation et l'amélioration de la navigation et des aides se fait avec des outils qui impliquent des connaissances complexes. Combien de salariés ignorent encore les possibilités d'améliorer leur travail quotidien avec les outils installés sur leur PC?

L'homme doit primer:

L'informatique n'améliore le travail des salariés que si on améliore la formation et l'autonomie des salariés qui l'utilisent ou sont appelés un jour proche à l'utiliser.


QUESTIONS ET REPONSES DE L'ENQUETE PUBLIQUE POUR L'AMENAGEMENT ET LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL

 

ENQUETE PUBLIQUE: Pourquoi cette enquête?

Pour nous permettre d'intégrer toutes vos préoccupations, espoirs ou craintes, dans nos revendications, compte tenu de l'objectif principal de l'employeur de ne pas diminuer la compétitivité puisque toute négociation est un accord entre des intérêts différents.

ACCORD DE BRANCHE: Pourquoi la Fédération Alimentaire Force Ouvrière (FGTA-FO) a-t-elle signée un accord cadre de branche?

La Fédération Alimentaire Force Ouvrière est signataire non seulement de l'accord de branche mais de la Convention Collective Nationale des BRSA, ce qui n'est pas le cas de tous les syndicats. Cette Convention améliore le code du travail sur de nombreux domaines: citons quelques uns dont nous profitons beaucoup dans l'industriel: pause de 30 mn payée pour les salariés en travail posté (car le Code du travail ne prévoit de pause que pour les apprentis de moins de 18 ans), possibilité de conclure des accords d'horaires de fin de semaine avec les seuls syndicats (et non une simple autorisation de l'Inspection du travail sans négociation du contenu), priorité d'embauche en interne sur des postes disponibles après affichage. L'accord de branche permet aux entreprises de la branche des BRSA n'ayant pas de syndicats de garantir le maintien de la rémunération des salariés au 1er janvier 2000 alors que la loi Aubry abaissant le temps légal de travail laisse en place le paiement des heures selon l'horaire légal, soit 35 heures. Perdre 10% de son salaire en même temps qu'une réduction de 10% du temps de travail est quelque chose que Force Ouvrière ne peut accepter. Dire, en ne signant pas, que ces salariés n'ont qu'à se débrouiller n'est pas l'orientation de notre syndicat. Toutes les entreprises ne pratiquent pas le travail posté ni n'ont plusieurs lignes de production pouvant ou non être engagées et la majorité des entreprises de la branche (eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool, bière) ont une production en hausse en été. Ne pas adapter le travail aux besoins des clients, c'est laisser les entreprises procéder à des plans de licenciements ou au mieux laisser se développer les CDD à mi-temps pour faire face au marcé. L'orientation de Force Ouvrière n'est pas, en ne signant pas, de laisser licencier ou développer le travail précaire. C'est d'abord en permettant aux salariés de vivre en travaillant qu'on leur permet de travailler en luttant pour améliorer leurs droits. Les grandes entreprises de la branche, dont Coca-Cola Entreprise, ont toutes des accords d'entreprise avec des droits bien supérieurs à ceux de la Convention Collective. Ces droits de l'accord d'entreprise ne sont pas remis en cause par un accord de branche. La négociation d'un accord spécifique d'aménagement et réduction du travail commencera à la mi-mai chez nous.

EMPLOIS: Coca-Cola va-t-il créer des emplois avec la loi Aubry?

En 1997, notre entreprise a eu une croissance des volumes de vente de 18% avec un effectif augmenté de 2%. En 1998, la croissance a été de 10% avec un effectif augmenté de 6%. Pour 99, l'objectif de croissance des volumes est de 11%. On peut voir que la seule progression de l'entreprise nécessite la création d'emplois. N'oublions pas que quand Coca-Cola Beverages a repris la SP-SRBG à Pernot-Ricard, elle a doublé sa force de vente. Que notre entreprise croisse a des effets non prévus et explique les difficultés de rachat d'Orangina puisque la concurrence ne peut pas suivre le rythme. Pour obtenir des aides de l'Etat avec la loi Aubry, Coca-Cola Entreprise a plus besoin de diminuer le travail (de 10% de travail effectif) que de créer des emplois dont elle a besoin par sa seule croissance, sans compter l'effet de la réduction du temps de travail.

Dépôt établissement Grigny: 16-avril-1999

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article