Publié par Cyril

 

manipulation-copie-1.jpg
Ne vous positionnez pas sur le plan social.

Vous pouvez avoir l’impression de réfléchir à haute voix (souvent après avoir été sollicité) mais en fait vous êtes immédiatement catalogué.

L’employeur  va « balader » les organisations syndicales pendant 2 mois comme c’est la loi et pendant ce temps, il va lister les candidats au départ et faire son choix.

Pour arriver à ses fins il fait diffuser 2 messages :

Ceux qui partent prennent beaucoup (90 000 €)
Ceux qui restent vont souffrir

La carotte et le bâton …

En réalité la nouvelle organisation ne changera pas grand-chose à la vie des AC/DC et Agents.

Les cadres supérieurs  de CCE pourront pondre toutes les nouvelles organisations qu’ils voudront, tant que CCE ne livrera pas en direct  ses clients, elle ne pourra exiger de sa force de vente qu’une obligation de moyens et pas une obligation de résultat.

 

C’est pourquoi rassurez-vous, il y a urgence à attendre !

 

  • Pour ceux qui voudraient réellement partir, la base de « la prime au départ » est le dernier plan social et elle est  plus proche des 12 mois de salaire que des 36.
  • Pour ceux que l’employeur obligerait à partir, des critères d’ordres seront mis en place et l’ensemble du groupe y sera soumis.

A vos représentants de faire le boulot, vous les avez élus pour ça, entendre votre mécontentement et travailler dans votre intérêt uniquement et communiquer sur des bases concrètes.

Avant que l’employeur n’annonce son funeste projet, vous étiez salariés de Coca-Cola, sachez que vous l’êtes toujours !

 

Tant qu’existera le code du travail et des élus motivés,
Vos droits seront défendus

 

Reconnaissez ceux qui accompagnent déjà le plan social en diffusant les informations que l’entreprise lui glisse dans l’oreillette.

Reconnaissez ceux qui vous parlent en adultes. Veulent comprendre et réellement Agir.

Notre priorité votre emploi.

Donnez de la voix à Force Ouvrière pour protéger ceux qui restent et  permettre à ceux qui partent de le faire dans les meilleures conditions.

 

Pour toutes informations, contacter FO : FOCOCACOLA@GMAIL.COM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article