Publié par Force Ouvrière

orage foudre

Le projet d’accord national interprofessionnel portant sur la compétitivité et la sécurisation de l’emploi est un texte profondément déséquilibré, au profit du patronat. Il permettra notamment aux entreprises, selon le contexte, de réduire le temps de travail et le salaire des travailleurs, de ne plus avoir à négocier les plans sociaux, d’imposer la mobilité forcée et de licencier plus facilement. En contrepartie, les prétendus droits nouveaux alloués aux salariés ne pèsent pas lourd dans la balance. Ils sont partiels, aléatoires,d’application tardive, voire optionnels.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article