Publié par Myriam

Le syndicat FO n'a pas souhaité un débrayage concernant la somme relative à la prime de partage de la valeur (Prime Macron) que la direction a unilatéralement décidé de verser.
S’agissant d’une prime qui n’est pas obligatoire, elle n'a donc pas été négociée.
Au mois d'octobre la réunion 1 de la NAO (Négociation Annuelle Obligatoire) aura lieu. Nous aurons donc des opportunités de démontrer à la direction de CCEP que la reconnaissance du travail des salariés ne passe pas uniquement sur des belles phrases communes à tous les grands groupes.

La reconnaissance du travail accomplie par l'ensemble des salariés passe avant tout par :
• Le partage des bénéfices engendrés.
• L’amélioration des conditions de travail qui se déclinent pour diminuer le coût de production.

Vous aurez l’occasion d’exprimer votre appréciation des propositions de la direction lors des négociations.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article