Publié par Serge

Le 4 mai dernier, s’est tenue notre première réunion de Négociation sur un futur Accord concernant le travail du Week-end à Grigny.

Actuellement 48 de nos collègues ont un CDI lié à ce mode de fonctionnement (samedi dimanche 2x12h00), les autres disposant d’une  mission, avenant à leur contrat initial de semaine.

Nous comprenons l’intérêt pour l’entreprise de chercher plus de flexibilité pour produire plus quand la demande est présente et que nous conservions cette production chez nous.

Visiblement les 15 lundi matin pouvant être engagé avec les équipes semaine conformément à notre Accord RTT ne suffirai pas sur Grigny...

Ainsi, la proposition qui est faite serait d’engager le lundi matin avec l’équipe WE.

L’Accord SD deviendrait un Accord SDL

Sont actuellement en discussion pour cette mise en œuvre : le nombre de lundi, la période, le délai de prévenance, l’organisation … certainement pas très éloignés des modalités s’appliquant aujourd'hui sur les autres sites de production (Clamart, Les Pennes Mirabeau, Castanet).

En contrepartie l’employeur « ajusterait » les salaires ! Normal, Travailler plus pour gagner la même chose est inimaginable pour la FGTA FO ! Mais aussi le quota d’heure supplémentaire serait augmenté.

Chercher à augmenter sa rémunération en travaillant plus semblerait une évidence dans le contexte actuel de forte inflation. Mais il faut bien être conscient de la Révolution que cela peux entrainer dans la vie des collègues.

Pour nous ce choix leur appartient, or un accord d’entreprise engage et fixe la norme pour le collectif.

Nous avons bien évidement remonté les attentes que certain on partagé lors de nos échanges sur le terrain (impact de la nuit supplémentaire, impact carburant, écart du taux horaire entre  les salariés WE  et ceux de semaine qui viendraient travailler le même jour ...), ainsi que les risques sur l’équilibre Vie Prof / Vie Perso, quid de la GPEC …

Nous attendons les retours de la Direction, mais en attendant n’hésitez pas

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article