Publié par Cyril

AVENANT SIGNER OU NE PAS SIGNER TELLE EST LA QUESTION (suite)

Vous avez été nombreux à nous solliciter sur cet article, nous tenons toutefois à vous rappeler aussi le contenu de la fiche 1 du PSE.

Celle-ci propose une possibilité de retour en arrière après votre changement de poste. Donc ne cédez pas à la pression …

Fiche 1 Mobilité professionnelle au sein de CCE

…/ ...

Période d’adaptation

En cas d’acceptation du poste de reclassement, lorsque celle-ci implique un changement significatif de métier, le salarié bénéficie d’une période d’adaptation maximale de 3 mois « utiles » (temps de formation au nouveau poste, absences et congés non compris) sur le nouveau poste durant laquelle :

o En cas d’acceptation d’un reclassement au sein de CCE, le salarié fait l’objet d’une affectation temporaire au sein du nouveau département.

o En cas d’acceptation d’un reclassement au sein d’une entreprise d’accueil au sein du groupe (par exemple CCP), le salarié y fait l’objet d’un détachement.

La période d’adaptation prend effet à compter de la prise de ses nouvelles fonctions, pour permettre au salarié de s’assurer définitivement de l’adéquation de la solution retenue. Naturellement, le responsable RH et, le cas échéant, le responsable du suivi interne de l’emploi, seront tenus informés du déroulement de cette période d’adaptation et suivront sa réalisation.

Une aide à la mobilité géographique temporaire peut alors être proposée au salarié si nécessaire dans les conditions prévues par l’accord du 7 février 2003 relatif aux conditions de mobilité en France.

Si au plus tard à l’issue de ce délai de 3 mois, le reclassement n’est pas confirmé par le salarié, le salarié retourne dans le dispositif de mobilité interne existant. Il peut également choisir de renouveler cette période d’adaptation pour une durée équivalente ou inférieure (3 mois maximum), cette faculté ne pouvant être mise en oeuvre qu’une seule fois par salarié.

PARTIE PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI DU LIVRE 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article