Publié par Cyril

  NEGO

Le 6 novembre, s’est déroulé au siège de l’entreprise la première réunion de NAO. L’objectif de cette réunion et de définir le calendrier et de demander les informations dont nous avons besoin.

Même si l’actualité et tristement dense dû à la mise en place d’un projet par l’entreprise ayant un impact violent au niveau du commercial. FORCE OUVRIERE reste mobilisé sur tous les thèmes de négociation et ne pratiquera pas le politique de la chaise vide sans de bonne raison. La Force des accords sera toujours plus protectrice qu’un engagement unilatéral fait par la direction.

La direction nationale a évoqué une "rupture du schéma économique" avec une augmentation des taxes, la crise européennes, l'augmentation des matières premières, des projections de croissance en Europe très faibles etc. L'augmentation cette année du "Forfait Social" qui coûtera à l 'Entreprise environ 2 millions d'Euros.

 

FORCE OUVRIERE a rappelé que dans ce contexte, l’effort consenti n’est pas le même pour tous à l’instar de notre PDG groupe qui a été augmenté de 6,6% au global alors que nous avons eu 1,2% d’Augmentation Générale en 2012.

 

FORCE OUVRIERE a rappelé que dans un contexte difficile ceux sont nos dirigeants qui n'ont pas été au rendez-vous.  Un service Marketing dépassé, des politiques commerciales inadaptées. Une rigueur financière poussée à l’extrême sur le terrain, des organisations néfastes ...

 

FORCE OUVRIERE sera intransigeant sur les documents devant être donnés par l’employeur pour avoir des négociations loyales.

 

FORCE OUVRIERE a réaffirmé les principes fondamentaux pour ces négociations qui doivent avoir pour but de répondre aux besoins des salariés en termes de pouvoir d’achat, de reconnaissance, de condition de travail.

 

Les négociations démarreront réellement le 20 novembre.

.

Le 09 novembre 2012

Pour FO, vos négociateurs

Alain et Cyril

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article