Publié par Cyril

La Direction de Coca-Cola Entreprise après avoir écouté nos attentes légitimes a présenté ses premières propositions

       Pour les OETAM (Ouvrier Employer, Technicien, Agent de Maîtrise)

                  +0,4 % d’Augmentation Générale et +1,5 % d’Augmentation Individuelle.

       Pour les Cadres

                  +1,9 % d’Augmentation Individuelle.

       Réflexion sur l’extension des chèques vacances.

 

Les propositions d’augmentation générale pour les salaires des OETAM sont inacceptables pour Force Ouvrière.

Même si la Direction utilise tous les effets d'annonce, nous rappelons que les primes "d'intéressement aux résultats", "Incentive" et "Booster", aussi alléchantes soient-elles, seront toujours aléatoires et ne constituent pas une garantie pour le futur (pouvoir d'achat, retraite...). La Direction, compte-t-elle sur les fêtes de fin d’année, pour passer une NAO qui représenterait en AG pour un coefficient de 180, 9.92 € brut par mois en région parisienne et 8.50 € brut par mois en province ? 

 

Force Ouvrière est là pour défendre votre pouvoir d’achat et le développer, alors que les résultats de l’entreprise sont excellents dans un contexte de crise. Nous ne défendons pas la méritocratie qui creuse les inégalités entre les salariés. L’augmentation générale pacifie les relations entre collègues, évitant l’individualisation exagérée, les rivalités, les coups bas, les cachoteries. Certains pensent encore : « moi je travaille bien, alors il faut que l’on me récompense ». Mais il oublie que son collègue pense la même chose, et que le collègue de son collègue aussi.

 

Et pourtant, depuis de nombreuses années compte tenu des différents événements (divers plans sociaux, restructuration, réduction des coûts, non-remplacement des postes...) les salariés n'ont pas failli à la tâche. Si nous affichons de bons résultats, il faut que l'employeur n'oublie pas qu'il s'agit avant tout du travail des femmes et des hommes qui travaillent dans ses usines, son CRD (Centre de Reconditionnement de Dunkerque),  son CTN (Centre Technique Nationnal), dans ses zones commerciales et son siège. Il est donc tout à fait normal et légitime que notre travail soit reconnu à sa juste valeur d’une manière beaucoup plus significative.

 

Hélas, Coca-Cola entreprise n’est pas au rendez-vous du social alors que du côté d’Atlanta, leur vision à 2020, est d’un doublement des volumes, des marges et du profit, tout en étant un employeur de rêve.

Serait-ce que la phrase « Nous ouvrons une nouvelle ère de prospérité pour Coca-Cola !»  concerne-t-elle vraiment tous les salariés qui travaillent pour le système Coca-Cola ?

L’augmentation de salaire qui nous est proposé n’est pas le reflet du travail et de l'engagement réalisé par chacun.

 

Quelques Informations :

 

 

2007

2008

2009

2010

Taux d’inflation

2,44%

2,7%

-0,4% au 30 oct

?

Augmentation  Générale

1% janv 1%sept

3,2% avril

1,7% janv

0,4% janv

Opérating Incom

144 075

158 940

174 850

Toujours +

 

Quelques unes de nos revendications

 

Voici quelques unes des revendications que Force Ouvrière a porté auprès de l’employeur lors de la 2ème réunion de NAO qui s’est tenue le 23 Novembre 2009,

 

 

Revendications

Force Ouvrière

Réponses de la Direction

Au 23 novembre

Rémunération

Augmentation Générale.

AG 0,4 % et AI 1,5 %

Revalorisation des différentes primes et forfaits.

NON

Plafonnement de la prime d’ancienneté à 18 % pour les + de 18 ans.

NON

Remise en place de la prime transport.

NON

Temps de travail

Maintien et Augmentation du pourcentage des Repos Compensateurs.

OUI pour le maintien

NON pour l’augmentation.

Suppression du jour de carence (Cf. CCP).

NON

Améliorations Conventionnelles

Enfants Malades

  Possibilité du cumul des jours enfants malades (Cf. CCP).

  Nombres de jours proportionnels au nombre d’enfants. (droit attaché à l’enfant et non au salarié).

NON

Congés Exceptionnels Jours événements familiaux :

  Passage à 5 jours pour la naissance ou l’adoption d’un enfant.

  Passage à 5 jours pour le décès du conjoint, d’un enfant

  Passage à 3 jours pour le décès du père, de la mère du frère ou de la soeur passage à 2 jours pour le décès beau père, belle mère, beau frère et belle sœur et grands parents.

NON

Congé de solidarité familiale et congé de soutien familial : maintien de la rémunération.

NON

Augmentation du budget des Comités d'Etablissements à 1,2 %.

NON

Suppression de la distinction Cadre OE AM lié à l’indemnité de licenciement.

À vérifier

Demande de négociation d’un accord pour améliorer les conditions de travail et prévenir les risques professionnels (dont le stress, harcèlement et pénibilité).

Certainement Oui

Spécifique Commercial : Véhicule de fonction pour la population itinérante.

NON

 

Une autre réunion de négociation est prévue pour le 1er Décembre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article