Publié par Force Ouvrière

ANIJANV2013.jpgL'accord interprofessionnel du 11 janvier 2013 organise la généralisation de la flexibilité des salariés au profit des employeurs, sous couvert de la crise économique.

Cet accord ne peut qu'aggraver la précarité et fragiliser les salariés  :

- en permettant de faciliter les licenciements sans garanties,
- en généralisant le recours au temps partiel non choisi,
- en ouvrant la voie aux baisses de salaires et aux augmentations de temps detravail,
- en limitant les prérogatives des instances de représentation du personnel,
- en organisant l'impunité juridique des employeurs, notamment.

 

Par conséquent, nous invitons les salariés à se mettre en grève le 9 avril pour participer massivement aux manifestations organisées localement à l'appel de notre Confédération FO non signataire de cet accord.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article