Publié par Cyril

Cher(e)s Collègues,

Qui peut être satisfait de la signature d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi ?

C’est à dire des licenciements économiques. 

Qui peut estimer que c’est une bonne chose ?

Personne.

Peut-être, même pas la Direction. 

Pourtant c’est fait.

Les 4 Organisations Représentatives (CFDT, CGC, CGT et FGTA-FO) ont signés l’accord.

Ce qui était un projet devient réalité, c’est le moment de se retrousser les manches et d’un coup du sort, faire un coup de Maître. 

Ne nous laissons pas distraire par les rodomontades des résistants de la dernière heure.

Le Plan de Départ Volontaire que nous avons exigé depuis le début il va maintenant falloir le faire fructifier.

Comment ? 

Nos équipes vont se déplacer sur chaque site de l’entreprise pour expliquer les opportunités de pré-retraite, de reclassements, de créations d’entreprises, de réorientation par des études ou des formations.

Après un premier contact de vive voix le reste des explications pourra se faire avec autant d’appels téléphoniques que chacun souhaite et s’il le faut nous nous déplacerons de nouveau. 

Le tout sera contrôlé par une commission de suivi dont nous feront partie, vous pouvez compter sur notre vigilance pour que vos projets aboutissent.

Les gens de la FGTA-FO qui vont venir vous voir n’ont pas tous participé aux négociations mais ils les ont suivi de près, ils se déplacent et découchent pour vous, faites leur bon accueil.

L’objectif est que personne ne quitte l’entreprise s’il ne le souhaite pas. 

ZÉRO Licenciement contraint c’est à ça que nous voulons arriver, c’est vers cela que nos efforts vont tendre. Avec votre aide c’est possible ! 

A bientôt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article