Publié par Cyril

Plus rien n’arrête la direction !

La direction annonce le plus officiellement du monde qu’elle veut remettre en cause les 35 heures et réorganiser les 5 usines !

Les postes supprimés dans le dernier PSE sont encore chauds que d’autres suppressions se profilent déjà.

Bien sûr la direction s’est exprimée en termes choisis, elle a dit :

« Nous souhaitons entamer une négociation avec les 4 organisations syndicales représentatives pour dépoussiérer l’accord ARTT ».

ET

« Nous débuterons en avril une cession d’information/consultation sur une réorganisation de l’ensemble de l’outil industriel français pour laquelle il sera nécessaire d’envisager des clauses de mobilités, à la marge »

L’accord ARTT c’est les 35 heures, ce sont nos 17 jours de repos en plus de nos congés payés que l’employeur a en travers de la gorge.

Quant à la mobilité, ça veut dire que certains devront « un peu » déménager s’il veulent garder leur emploi (mobilité interne) ou pire aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte ( mobilité externe ).

A la marge c’est quoi 10% ,5% ?
Ça fait déjà entre 50 et 100 personnes.

Trop c’est trop, l’employeur nous oblige à nous battre.
Montrons lui qu’il aura affaire à un coût social respectable, c’est la seule manière de doucher ses ardeurs.

La grève est un échec pour tous mais être viré c’est pire.

Vos élus Force Ouvrière vous tiendrons au courant des avancées des négociations et des mouvements de grève à produire si on veut rester digne et ne pas tomber sans combattre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article