Publié par Cyril

LOI DE SECURISATION DE L'EMPLOI : NOUVEAU PSE COCA-COLA

Contexte général : L’Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 rejeté par FO mais accepté par les syndicats d’accompagnement du MEDEF et du gouvernement a eu comme conséquence de simplifier le processus de restructuration et des suppressions d’emplois. Gageons que les signataires de cet accord interprofessionnel scélérat du 11 janvier le regrettent aujourd'hui.

Invitée par la direction à la première réunion de Négociation du PSE ce 10 septembre, la délégation FO composée de Cyril HERBIN DSC FO, Augustin Mayele DS FO Clamart, Madani AGGOUNE DS FO Commercial, s’est exprimée vivement sur le nouveau PSE et a communiqué les attentes des salariés.

Attentes des salariés :

  • Sauvegarde de tous les emplois;
  • Mesures d’accompagnement équivalentes à celles mises en place lors du dernier PSE en direction des salariés qui feraient le choix d’une autre orientation;
  • Préretraite Coca-Cola ent;
  • Mise en place d’une prime en attendant l’externalisation effective.

NB : Tout ceci en perspective de la validation par la DIRRECTE du projet présenté en Comité Central le 4 septembre.

Constat général FO : La proposition faite en séance par l’employeur est révoltante. Elle est à peine supérieure aux indemnités de licenciement pour cause réelle et sérieuse !

Conclusion : Les dispositions de la loi ressorties de l’ANI du 11 janvier 2013, permettent à Coca-Cola un montage de PSE successifs.

Aujourd’hui, les syndicats FO prennent l’engagement qu’ils mettront tous leurs moyens nécessaires et possibles pour aider les salariés de toutes catégories confondues touchés par ce projet.

Rejoignez et adhérez à Force Ouvrière, ensemble pour défendre nos intérêts de salariés.

FO : un syndicat libre et indépendant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article