Publié par Cyril

FO est efficace sur le fond des dossiers et assume son rôle quoi qu’en disent les autres !

Force Ouvrière a négocié et signé les Protocoles d’Accords Préélectoraux avec des moyens additionnels qui ont été accordés à tous les syndicats représentatifs, qu’ils soient signataires ou pas.

Nous avons obtenu des moyens supplémentaires et fait le choix de voir les collègues sur toute la France pour faire une campagne de terrain proche de vous.

Nous avons donc utilisé ces moyens pour aller à votre contact, à la rencontre de dizaines de salariés de tous métiers à travers la France (Techniciens, Commerciaux, Agents, Assistantes, Encadrements …) dans le peu de temps qu’a durée cette campagne.

Pendant notre périple, nous nous sommes rendu compte que des contre-vérités étaient propagées, certaines sur le Plan Social, d’autres sur Force Ouvrière et nos actions, ainsi que notre capacité à tenir un Comité d’Etablissement.

L’action de Force Ouvrière pendant le PSE !

Toutes les organisations syndicales se sont battues d’une manière ou d’une autre face à l’employeur lors de la consultation du Plan Social avec des objectifs différents.

Pour Force Ouvrière notre seul objectif a été de défendre les intérêts des salariés.

Certaines organisations ont demandé l’avis aux salariés (comme au siège), une autre est partie en croisade sans concertation seule contre tous et ce malgré une intersyndicale naissante.

Force Ouvrière a rapidement demandé la mise en place d’un Plan de Départ Volontaire avec la mise en place de critère de départage pour limité les départs subis. Nous avons commandité une expertise juridique objective de ce plan par l’intermédiaire du Comité d’Etablissement RAA ou nous sommes majoritaires donnant aux salariés la capacité de se défendre. Force Ouvrière a été la seule à refuser de signer un document interdisant aux syndicats de défendre les salariés impliqués dans le PSE. La direction a revu sa copie et aujourd’hui un salarié obtenant gain de cause au prud’homme pourra faire tomber le PSE.

Un bilan mi-octobre, 18 salariés (en écrasante majorité des élus CFDT) détenteurs de mandats ont profité de ce plan, Force Ouvrière : 0 (Zéro) départ de ses élus dans le cadre du PSE. Nous on se bat pour les collègues !

La représentativité, Force Ouvrière ne pèserait rien !

Au niveau global, La CFDT se venterai d’être majoritaire partout, or les faits sont têtus :

Chez Coca-Cola Production, aucune présence CFDT ; au Centre de Reconditionnement de Dunkerque, dans la région Nord; aucune présence CFDT. Au Siège, en région Rhône Alpes Auvergne et en région Sud, c’est la CFE CGC, FO et la CGT qui sont respectivement majoritaires sur ces régions. Ce qui nous donne 1% pour la CFTC, 3% pour l’UNSA, 19% FO, 19% CGT, 25% CGC et 33% CFDT sur le périmètre de CCE. Peut-être sont-ils adepte de la méthode Coué et qu’à force d’incantations leur rêve deviendra réalité celui mis en place par l’accord de 2008 sur la représentativité et le rêve du syndicat Unique laminant la pluralité ?

Force Ouvrière quand il gère un Comité d’Etablissement, il le gère bien et pour les collègues (la CFDT fait des choix de voyage et d’activité par rapport au gout de ses élus et achète des voix avec des bons d’achats, ou des chèques vacances) !

Mensonge et désinformation, renseignez-vous auprès des collègues de la région Rhône Alpes Auvergne, sont-ils déçus de l’action et de la gestion par leurs élus Force Ouvrière ? Avez-vous la transparence de vos comptes sur vos Etablissements ?

Force Ouvrière prépare le futur !

La mise en place de nouvelles activités, de nouveaux remboursements sont à redéfinir car nous repartons avec un budget à zéro !

Bon d’achat, chèques lire, chèques cultures tout sera possible …

Trouver, mettre en place des événements fédérateurs sera notre défi et nous avons des idées que nous partagerons (tournois sportifs…).

Concernant l’autre volet dont un CE doit s’occuper, nous veillerons et défendrons les droits, le respect des salariés de Coca-Cola ent et travaillerons sur l’amélioration de nos conditions en surveillant ce que font nos dirigeants et la conduite de l’entreprise.

Force Ouvrière défend l’intérêt des salariés !

FO a été au Prud’homme pour obliger l’employeur à recalculer des indemnités dues aux salariés pour les congés payés, on appelle ce rattrapage de 500€ en moyenne la prime FO sur certain site. FO a été la seule à s’élever contre le calcul de monétisation des jours du Compte Epargne Temps vers le PERCO qui est défavorable et inférieure à ce qui est prévu par la loi.

Qui a signé l’accord sur la sécurisation de l’emploi qui diminue, ampute la capacité des salariés à résister devant un Plan Social, réduit les délais pour la plus grande joie des employeurs ? Ce n’est certainement pas Force Ouvrière !

Nous préférons l’action, aux attaques contre les Organisations Syndicales, pour nous elles ne sont concurrentes que pendant les élections, après c’est l’intérêt des salariés le mot d’ordre ! Nous laissons le show stérile et coûteux aux autres.

Ainsi vous pouvez maintenant choisir librement, indépendamment pour qui vous allez voter en connaissance.

Votre voix c’est notre Force, c’est votre pouvoir.

A partir de Mardi 12 Novembre 9h00 au 14 novembre 16h00,

Vous avez la possibilité de voter électroniquement ne vous en privé pas !

Vous avez une Voix, Faites la Entendre,

Votez Force Ouvrière.

FO est efficace sur le fond des dossiers et assume son rôle quoi qu’en disent les autres !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article